Magic Monday | Mieux travailler ensemble
magic monday, isabelle hastings, qualité de vie au travail, qvt, rps ,performance équipe
magic monday, isabelle hastings, qualité de vie au travail, qvt, rps ,performance équipe
8904
home,page-template-default,page,page-id-8904,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive

La qualité de vie au travail, c’est avant tout : 

un meilleur engagement des salariés

la libération de la créativité des équipes

un soutien plus marqué aux managers

la prise en compte du facteur humain

l'optimisation de la marque employeur

la mise en conformité juridique

la meilleure prévention du burn out et des facteurs de RPS

le développement de la RSE

La qualité de vie au travail, plébiscitée par les collaborateurs…


baromètre 2015 Actinéo/CSA

Quels sont les éléments prioritaires dans votre travail ?

51%

l'intérêt du travail

41%

la qualité de vie au travail

34%

le niveau de réumunération

28%

la localisation du lieu de travail


16%

les responsabilités


10%

les perspectives d'avenir


3%

les formations proposées


71%

Elements le plus important dans la QVT : la relation avec les collègues !!



Investir dans le bien être au travail est rentable!



La QVT ne peut être déployée dans les entreprises qu’avec l’adhésion complète de sa direction. Le principe d’exemplarité s’applique ici à la perfection.



L’objectif de Magic Monday est de faire de la QVT un sujet ancré, relié aux décisions stratégiques du management et en lien avec le quotidien de tous les collaborateurs de l’entreprise . Leur implication et participation à l’amélioration de la QVT est également indispensable!



Retrouver par cette dynamique l’ enthousiasme, l’engagement et la performance de tous pour davantage de croissance individuelle et collective. Telle est notre vision de la QVT !



Isabelle Hastings,  Fondatrice Magic Monday



Quel est l’impact de la satisfaction personnelle sur les résultats opérationnels de l’entreprise ?



Augmentation des ventes +37%



Gain de productivité +31%

Selon Méta-analyse de 225 études par Sonja Lyubomirsky, Laura King et Ed Diener (2005) reprise par le Harvard Business Review du 18/11/2015