Magic Monday | Transformation et facteur humain - Magic Monday
magic monday, isabelle hastings, qualité de vie au travail, qvt, rps ,performance équipe
magic monday, isabelle hastings, qualité de vie au travail, qvt, rps ,performance équipe
13182
post-template-default,single,single-post,postid-13182,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive

Transformation et facteur humain

Transformation et facteur humain

11:49 03 février in Non classé

Quels enjeux dans une transformation?

Pour pouvoir rester dans la course , les entreprises sont obligées de constamment remettre  en question leurs organisations et leurs stratégies . Que ces transformations soient choisies ou imposées, les entreprises n’ont d’autres choix que de se renouveler. La  remise en question n’est-il d’ailleurs pas l’état le plus courant de l’entreprise ?

Quels sont les principaux écueils du changement ?

Et pourtant, aussi bien pensés que peuvent l’être ces plans de transformation, un certain nombre n’atteignent pas leurs objectifs initialement fixés. 70% des plans de transformation échoueraient en raison de la non-prise en compte du facteur humain !

Quelles sont alors les conditions pour une transformation gagnante ?

Pour le comité de pilotage, mieux vaut avoir en tête quelques règles simples et  indispensables pour prendre en compte le facteur humain et optimiser la réussite de ce changement :

DONNER DU SENS

Il est important que l’objectif visé soit compris et partagé par les collaborateurs, voire qu’un lien tangible puisse être établi avec une situation problématique ou disruptive auquel ces derniers font face au quotidien. Mieux vaut aussi que les intentions du changement soit en cohérence avec les valeurs affichées de l’entreprise. Cela nécessite un gros effort de communication et d’accompagnement à tous les niveaux de l’organisation ! Cela peut être l’occasion d’intégrer au fur et à mesure le changement à  la culture de votre entreprise. qu’il soit perçu positivement par les agents du changement et surtout communiquez !

REMPORTER L’ADHESION DU PLUS GRAND NOMBRE

Le changement passe mieux s’il est porté par une vision. Ses effets bénéfiques doivent être largement relayés pour laisser entrevoir aux collaborateurs leurs propres bénéfices. Faite de vos managers des vrais coaches, capable de  booster l’engagement de leurs équipes !! Partagez le sentiment d’urgence à mener ce changement, donnez les moyens aux équipes d’accomplir ce que vous leur demandez ! Tips : Identifiez  les « early adopters » et appuyez-vous  sur eux pour en faire des ambassadeurs du changement.  Favorisez les échanges constructifs avec les opposants pour tenter de les rallier !

TENIR COMPTE DU NIVEAU D’ENERGIE DE L’EQUIPE

L’effort d’adaptation demandé est, la plupart du temps sous-estimé. Lancer un plan de changement sur une équipe exténuée sans marge de récupération mène à une impasse. Les collaborateurs épuisés ne pourront mettre leur énergie au service de ce changement et les chances de réussite de ce plan de transformation se réduiront à néant. Savoir repérer les signes de fatigue, comme la tension et la nervosité dans les relations pas exemple, pouvoir proposer de vrais moments de récupération sont les ingrédients d’une stratégie gagnante !  des moments de récupération, de convivialité, d’échanges informels  en équipe ! Faites de la « maintenance préventive »  de vos équipes !

VALORISER LA QUALITE DE L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Assurez-vous que les avantages associés au changement sont perçus par les destinataires comme supérieurs aux bénéfices perdus, additionnés aux désavantages qui viendront inévitablement avec le changement.

Tips : Sachez faire le point sur le niveau d’énergie de vos équipes, organisez
Tips : prenez en compte l’écosystème complet et notamment la qualité de  l’environnement de travail du destinataire pour détecter les vraies forces de de votre plan de changement et parer à  ses éventuelles faiblesses. N’oubliez pas, les  utilisateurs et les destinataires de la transformation doivent être mis au centre du projet de transformation. Ce sont eux les agents de ce changement. C’est avec eux que vous remporterez la victoire. Une approche visant à sous-estimer voir à évacuer  le facteur humain serait tout simplement contre-productive !

« Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser »

Charles F. Kettering